15.8.05

Le Viognier du Festival


Christophe Reynouard à Rosières
Après un BTS en viticulture-oenologie, une licence en sciences de la vigne et un diplôme national d’oenologie, il complète sa formation en tant que maître de chais dans un domaine à Condrieu. Il reprend la propriété à la suite de son père et de son grand-père ainsi que leur savoir-faire.
Un vin bien élevé avec de faibles rendements, un souci de tradition et de culture très naturelle, et la réhabilitation du Chatus, cépage ardéchois vieux de plus 400 ans, c’est ce qui caractérise ce jeune viticulteur passionné.

"Christophe Reynouard a un tour de main qui séduit toujours ceux qui ne savaient pas encore que l’Ardèche est aussi une région où l’on sait faire du vrai vin." Conseils œnologiques de Thomas Bravo-Maza dans l'émission "Ca se bouffe pas, ça se mange !" de Jean-Pierre Coffe sur France Inter.

Un cépage qui avait disparu : le Chatus
Pour lui, le Chatus ne se rapproche d’aucun autre cru puisqu’il possède ses propres caractéristiques. Il offre une bonne structure tannique, des parfums de nèfle, de poivre blanc, de griotte, un éventail impressionnant et une très grande longueur en bouche. Sa puissance aromatique au nez bénéficie de parfums proches des parfums d’eau de vie de prune, supérieur à d’autres cépages tels que le merlot, la syrah, ou le pinot. Pour l’assouplir un élevage en fût d’un an s’impose avec toute la finesse et le savoir-faire du vigneron afin de lui conserver sa typicité.

La production reste cependant très confidentielle car le vignoble est très restreint. Il faut être patient car Christophe replante ce cépage typiquement ardéchois, cher à son coeur.
Eglise de Balbiac - 07260 Rosières - Tél. 04 75 39 54 84

1 commentaire:

Gourgounel a dit…

Christophe Reynouard est partenaire du Festival de Labeaume et produit une excellente sélection pour le festival, n'est-ce pas Philippe Piroud ?